J’ai plaisir à vomir la « Merde de la pensée », ce qui devrait en être expulsé comme autant d’excréments. En bref, tout ce qui nuit et n’appartient pas à la construction de son identité propre ; tout ce qui la trahit ou la maintient sous le boisseau : principes d’éducation stupide, respect a priori et par mimétisme d’idéologies étrangère à soi, sentiment d’obligation rampant à se faire accepter d’une communauté…

Joues-tu-nu ?

Un nouveau blog libre et brut, comme un nécessaire refuge de l’écrit. Un peu secret mais pas bégueule et spontanément lisible pour qui souhaiterait y venir.

Continuer la lecture Joues-tu-nu ?
La Toison dort | épisode 7 | Dernières irrévocables
Marie Notte, David Noir | La Toison Dort | Épisode 7 | Éjaculations irrévocables | Photo © Karine Lhémon

La Toison dort | épisode 7 | Dernières irrévocables

J’avais une chatte, une chienne, une femme, un mari, une araignée eh oui / Je vivais dans les poils / Mes éjaculations étaient irrévocables.

Continuer la lecture La Toison dort | épisode 7 | Dernières irrévocables
La Toison dort | épisode 6 | La communauté de l’anal
Philippe Savoir, David Noir et Christophe Imbs à la guitare | La Toison Dort Épisode 6 | La communauté de l'anal | Photo © Karine Lhémon

La Toison dort | épisode 6 | La communauté de l’anal

Je suis revenu du pays des gens / Centaure de la révolution / J’en ai fait le tour complet à mon propre dos de cheval / Parfois on y est bien

Continuer la lecture La Toison dort | épisode 6 | La communauté de l’anal
Beau comme une chatte …
Mobil'Homme | "Beau comme une chatte qui serait belle comme un steak" | Visuel © David Noir

Beau comme une chatte …

Beau comme une chatte qui serait belle comme un steak ! Appétit et voracité pour les représentations du sexe mis à toutes les sauces.

Continuer la lecture Beau comme une chatte …
Le bon ordre des choses : parler pour se taire
Le bon ordre des choses | Concept visuel d'une matière à réfléchir en forme de tête de chien | Visuel © David Noir

Le bon ordre des choses : parler pour se taire

Se taire serait une façon décente d'étouffer la pensée qui sera toujours la pénible expression d'un ordre donné à soi-même par sa prope bourgeoisie mentale.

Continuer la lecture Le bon ordre des choses : parler pour se taire
Ma haine à moi, elle me parle d’aventures…
Les Parques d'attraction | Christophe Imbs, David Noir | La haine désespérée de Frankenstein © David Noir d'après photo © Karine Lhémon | Le Générateur

Ma haine à moi, elle me parle d’aventures…

Comme dit Victor de l'araignée et de l'ortie - non pas le docteur Frankenstein, mais son ami le vieil Hugo - moi j'aime la haine parce qu'on la hait.

Continuer la lecture Ma haine à moi, elle me parle d’aventures…
On appelle ça la relation
La relation me laisse sur le carreau | Masque courge © David Noir

On appelle ça la relation

Ma grande faculté d'adaptation m'est une violence absolue. Je hais toute relation qui m'y contraint. Rare est celle qui se déroule comme je le souhaite.

Continuer la lecture On appelle ça la relation
Ultra-violence artistique
David Noir | "Votre enfant n'a qu'un oeil" | Le Générateur | [ FRASQ ] # 8 | Photo © Bernard Bousquet

Ultra-violence artistique

Artistes fautifs, artistes trop faibles, incapables de faire échapper ce monde à une terreur prédatrice... Ultra-violence artistique où te caches-tu ?

Continuer la lecture Ultra-violence artistique
Les vrais artistes ne parlent pas au monde
Les vrais artistes œuvrent dans le néant © David Noir

Les vrais artistes ne parlent pas au monde

Les artistes, les vrais qui auraient quelque chose à dire, haïssent le monde et ne lui diront rien, n’est-ce pas ? Et c’est bien mieux ainsi, n’est-ce pas ?

Continuer la lecture Les vrais artistes ne parlent pas au monde

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger