Je ne crois pas qu’il soit sain d’organiser un texte de fiction dans le but de se rendre accessible, ni de devoir s’atteler à telle ou telle démonstration poussive de ce que l’on pense et ressent.

Le tain du miroir des êtres suffit. Leur pensée doit s’y refléter et non être accrochée aux moulures du cadre comme une étiquette informative du prix, de la taille et du modèle. La philosophie extirpée hors du corps qui la porte devient creuse et inanimée. Ces « romans virtuels » sont pour moi une façon de lire transversalement ce site au travers de certaines de ses pages. Nul besoin d’en isoler les feuillets pour y faire son chemin de fiction si on le souhaite. C’est à mes yeux, tout le caractère et le potentiel d’une écriture propre au Web.

Joues-tu-nu ?

Un nouveau blog libre et brut, comme un nécessaire refuge de l’écrit. Un peu secret mais pas bégueule et spontanément lisible pour qui souhaiterait y venir.

Continuer la lecture Joues-tu-nu ?
Mes nuits à l’abri
A l'abri © David Noir

Mes nuits à l’abri

Moi, je passe mes nuits à l’abri. De tout. A l’abri de toi, malgré ta voix suavement moelleusement gravement radiophonique, hygiénique et concernée.

Continuer la lecture Mes nuits à l’abri
Sale défaite pour une salle défaite
Sale défaite pour une salle défaite | Masques de théâtre peints sur courges Spaghetti évidées © David Noir

Sale défaite pour une salle défaite

Pourquoi quand j’entre dans une salle de théâtre, ai-je envie d’en partir ? Pourquoi lorsque j’ouvre un livre au hasard, ai-je hâte de le refermer ?

Continuer la lecture Sale défaite pour une salle défaite
Puissante soumission
Trois croix sans nom sans visage | Portrait d'un dieu © David Noir

Puissante soumission

Opter pour l'art c'est choisir de vivre sous l'emprise totalitaire d'un dieu soumis ; un de ceux dont le règne arrive par absorption de quiconque le domine.

Continuer la lecture Puissante soumission
On appelle ça la relation
La relation me laisse sur le carreau | Masque courge © David Noir

On appelle ça la relation

Ma grande faculté d'adaptation m'est une violence absolue. Je hais toute relation qui m'y contraint. Rare est celle qui se déroule comme je le souhaite.

Continuer la lecture On appelle ça la relation
Les vrais artistes ne parlent pas au monde
Les vrais artistes œuvrent dans le néant © David Noir

Les vrais artistes ne parlent pas au monde

Les artistes, les vrais qui auraient quelque chose à dire, haïssent le monde et ne lui diront rien, n’est-ce pas ? Et c’est bien mieux ainsi, n’est-ce pas ?

Continuer la lecture Les vrais artistes ne parlent pas au monde
Les vaches nous parlent
Le monde satisfait des vaches | Visuel © David Noir

Les vaches nous parlent

Quand on est choqué par quoi que ce soit qui existe, c'est qu'on s'est fait sa petite idée du monde mais qu'on n'y connait rien au monde.

Continuer la lecture Les vaches nous parlent
joutunu
l'arbre menteur du blog de nuit © David Noir

joutunu

Un matin ou plutôt une nuit, un nouveau blog foutraque, destiné à collecter les fautes d’orthographe à la louche, était né dans ma petite famille de sites.

Continuer la lecture joutunu

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger