Cours individuels et collectifs | Direction de jeu | Stages et ateliers

Théâtre ► Improvisation ► Performance

Scène Vivante | Cours collectifs | Coaching mise en scène | Photo © NC
"Le concile d'amour" d'Oskar Panizza | Mis en scène par David Noir pour la No-Naime Cie | Photo © NC

Scène Vivante | Coaching mise en scène | Cies

Direction de jeu | Conseil en mise en scène | Regard extérieur | Aide à l'élaboration

Formation Scène Vivante | David Noir | Cours, stages, coaching | Théâtre | Méthode d'improvisation | Performance | Prise de parole en public | Visuel © David Noir

Coacher les compagnies

Ce cas se présente pour une troupe ou une compagnie autonome, créant elle-même la mise en scène de son spectacle par volonté ou souci d’économie et ressentant le besoin de recourir ponctuellement ou à intervalles réguliers au regard et aux conseils d’un metteur en scène au cours des répétitions.

Pour une troupe expérimentée, la figure du ou de la metteur.euse en scène est loin d’être incontournable.

Par ailleurs, il est bon de se rappeler qu’on ne devrait pas payer pour jouer mais plutôt légitimer l’inverse, y compris en ce qui concerne des compagnies amateurs qui, si leurs membres ne sont pas interprètes à temps plein, n’en produisent pas moins des spectacles possédant comme tout travail une valeur marchande dès lors qu’ils ont pour ambition de s’exporter hors des murs qui les ont vus naître.

Précision sur la nature du travail

Il ne s’agit donc pas ici de créer des mises en scène. Ces prestations ne proposent donc ni d’effectuer de recherches de textes, ni de faire de distribution, ni de concevoir un projet.
Elles peuvent néanmoins s’avérer utiles et suffisantes pour un groupe d’interprètes expérimentés, amateurs ou professionnels, qui bien que sachant où il veut aller peut avoir des doutes sur une orientation prise, désirer une analyses critique du travail accompli ou souhaiter l’apport d’une vision différente. 
De telles séances peuvent également consister en quelques répétitions destinées à fortifier le jeu des comédien.nes par de nouveaux apports techniques en situation.

Vous pouvez régler votre séance de coaching ici

80€ / heure *

* Tarif hors déplacement et location de salle | 65€ / heure à partir de 6h planifiées
[wp_eStore_buy_now_fancy id=7]

Note personnelle

Pourquoi ai-je décidé de ne plus faire de mise en scène pour d’autres compagnies ? 

Ayant travaillé à la mise en scène de spectacles d’une autre nature que les miens en parallèle de mes activités de créations durant 22 ans, je ressens aujourd’hui, en 2020, le besoin impérieux de me consacrer le plus possible à mes seules créations.

Or, guider un groupe sur un relativement long terme et le mettre en scène dans l’objectif de représenter un spectacle réclament une énergie et un temps extrêmement conséquents qui excèdent largement les seuls services de travail en salle avec les interprètes. 

La seconde raison à cette décision est qu’il m’est devenu pénible et oppressant de donner naissance à des projets à proprement parlé de théâtre et donc d’un style et d’une nature devenus trop éloignés de ce qui me préoccupe véritablement, à savoir un certain type de représentations que l’on peut qualifier de performatives. 

Ce grand écart est vécu pour moi désormais comme un tiraillement douloureux entre deux pôles qui s’avèrent antagonistes. Autant je me passionne toujours pour les techniques de la pensée en scène et le travail de l’incarnation physique de l’acteur, autant l’aboutissement du théâtre lui-même en tant que pièce représentée m’apparait sans intérêt et même rébarbatif. 

Il est vrai que cela ne date pas d’hier en ce qui me concerne, ayant vivement attaqué le théâtre à travers mes propres projets par le passé. Mais ce qui était encore alors sans doute un élan d’amour pour une forme qui m’avait peu à peu déçue avant de finir par susciter une aversion totale, est devenu aujourd’hui un banal désintérêt vis à vis de cette vieille chose moribonde et bien souvent tellement dénuée de vérité que l’on porte à la scène.

Ce qui reste en revanche puissamment ancré en moi est cette fascination pour le mécanisme de tout cela et une tendresse enfantine pour les acteurs, les actrices, et le désir qui les porte. Voila ce dont ces pages consacrées à la pédagogie, ligne après ligne, témoignent.

Partager cette page

Jouer pour aller où ? Pour dire quoi ?

Scène Vivante | Prestations

It's alive !

Trouver la bonne formule
Garder le cap

Parfois le désir de jouer ne suffit pas. Il faut aussi un objectif qu’il nous arrive de voir s’effacer au rythme de l’avancée du travail.

Quelques balises appropriées suffisent

Un guidage souple et précis, ponctuellement récurent,  fait parfois faire l’économie d’une entreprise longue et fastidieuse risquant l’enlisement.

Contact

SMS