La poésie ne peut qu’être violence, se doit d’être pure violence et manque définitivement son objet quand elle renonce à l’être car alors elle se détache et abandonne l’humain

Fermer le menu