Eu égard à son décalage par rapport aux normes en vigueur, il proposa de se faire envoyer théâtralement chez les Grecs
Mouvement.net | Mari-Mai Corbel | Nuit de réjouissances intimes
Partager cet article

Mouvement.net

th.Festival Corps de Textes Nuit de réjouissances intimes.

Corps de Textes, sous les auspices de deux thématiques : « Chaos » et « Jouir ! », a passé la nuit du 4 juin à mettre la scène dans tous ses états. Plusieurs propositions artistiques se sont succédées, de la simple lecture à la performance plus aboutie. Au théâtre des 2 Rives, à Rouen.

(…/…)  Dans Gode Blesse Me, David Noir, acteur, metteur en scène et artiste, jouit pleinement du « Jouir ! » thématique. Cet aficionado d’Eros et d’Hermès souffre de son époque où l’amour se réduit au consensus sentimental. Travesti en prince hindou, de soie rouge galonnée de noir, il décrivit l’étouffement des possibles de la corporéité et de ses secrets appels. Comment, rappela-t-il, en 2004, se négligent tant d’éphémères pulsions, de zones partielles et rieuses, de rencontres-éclairs propices à la pluralité des utopies sexuelles ! Eu égard à son décalage par rapport aux normes en vigueur, il proposa de se faire envoyer théâtralement chez les Grecs, grâce à l’accessoire suspendu en évidence et devant lequel son postérieur, mis à la Pierre Molinier, se découvrit. Personne n’osa profaner la scène. Alors il chanta : I’m A Man (you don’t meet every day), chant de ralliement des solitaires qui savent l’amour à jouer entre magiciens et poètes (poétesses).

Programme proposé par le Campus Théâtral, dans le cadre de « Jouir ! », festival Corps de Textes, ce jeudi 4 juin 2004 au théâtre des 2 Rives à Rouen.

Mari-Mai CORBEL Publié le 09-06-2004

mouvement.net

David Noir

David Noir, performeur, acteur, auteur, metteur en scène, chanteur, plasticien, vidéaste, bricoleur sonore, enseignant... trimbale sa nudité polymorphe et son enfance costumée sous le regard et aux oreilles de qui veut voir et entendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu