Loin des rodéos
Loin des rodéos | Les camps de l'Amor | Photo © David Noir

Loin des rodéos

En collants de fille nue, coiffé de mon grand casque à cornes de bélier, je marie la forêt. Je bave dessus la terre nourricière. Dedans la nature morte, une route fardée me porte. Loin des rodéos je m’absente. Mais les absents ont toujours Thor. Dieu Tonnerre ne m’a pas grondé. Théâtre des opérations guerrières a composté dans le fumier. Dégazés les plateaux au large, dans la mer et moi, j’ai fumé. « Le pur air à tes pets, ne peut se comparer » m’ont dit les pigeons voyageurs pressés. « Pour toi, la vie du rail apparaît toute tracée. Ne compte plus t’envoler. » De votre fiente mon inactivité a coulé. Trop de matières vagissantes loin des Odéons m’ont mené.

Texte, voix, musique © David Noir 2014
Durée : 6'37

David Noir

David Noir, performeur, acteur, auteur, metteur en scène, chanteur, plasticien, vidéaste, bricoleur sonore, enseignant... trimbale sa nudité polymorphe et son enfance costumée sous le regard et aux oreilles de qui veut voir et entendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu