Partager cette page
Les Puritains © David Noir
Les Puritains a été créé le 6 juin 1998, salle Wilson au TGP de St Denis (dir. Stanislas Nordey) par la compagnie La Vie Est Courte. Puis a été représenté dans sa version longue puis courte, en région parisiennne jusqu’à l’automne 2000.

In Dublin fair city, where the girls are so pretty, I first set my eyes to sweet Molly Malone... Alive alive oh oh !

Les Puritains | Affiche | Photo © Karine Lhémon | Graphisme © Philippe Savoir | De gauche à droite: Jean-Hugues Laleu, Jérôme Coulomb, Stéphane Desvignes, Pierre Viguié, Philippe Savoir, Miguel-Ange Sarmiento, Sonia Codhant, Jean-François Rey, Jacques Meystre, David Noir. Au sol: Jean-Pierre Dufranc
Les Puritains | Affiche | Photo © Karine Lhémon | Graphisme © Philippe Savoir | De gauche à droite: Jean-Hugues Laleu, Jérôme Coulomb, Stéphane Desvignes, Pierre Viguié, Philippe Savoir, Miguel-Ange Sarmiento, Sonia Codhant, Jean-François Rey, Jacques Meystre, David Noir. Au sol: Jean-Pierre Dufranc
Les Innocents © David Noir

« Les Puritains », c’est la mythologie de la sexualité des adultes, nos frustrations, nos refoulements, la chanson de variété et son cortège naïfs d’idéaux brises, l’infinie simplicité de nos corps nus qu’on ne cesse de traquer dans coins des miroirs.

BETTY: Sonia Codhant

ADRIEN: Stéphane Desvignes

PREMIER: Jean-Hugues Laleu

DEUXIÈME: Jacques Meystre

HARVEY: David Noir

SLAVE: Jean-François Rey

JEAN: Miguel-Ange Sarmiento

LÉA: Philippe Savoir

BERTA: Pierre Viguié

Conception et mise en scène: David Noir

Musiques originales et piano: Jérôme Coulomb

(sauf la chanson “Moi” arrangée à partir d’une mélodie proposée par David Noir)

Affiche originale: Philipe Savoir

Photos: Karine Lhémon

LES PURITAINS / Parcours

Juin 98 : 1ère lecture salle Wilson > TGP de Saint Denis

Septembre/octobre 98 : 3 représentations > TGP de Saint Denis

Février/avril 99 : 3 représentations > Théâtre des 50 à Paris

Mai 99 : 1ère représentation au Théâtre 95 de Cergy dans le cadre des “Nouvelles Écritures Scéniques”

Septembre/décembre 99 : 11 représentations > Théâtre des 50 à Paris

Février 2000 : 3 représentations au Théâtre 95 de Cergy (avec le soutien de THECIF)

Mars/avril 2000 : 15 représentations > au Lavoir Moderne Parisien

Du 21 juin au 30 septembre 2000 > Reprise au Lavoir Moderne Parisien

LES PURITAINS

Par amour ou par pitié | Les Puritains | David Noir | Photo © Karine Lhémon
Les Puritains | Par amour ou par pitié | Photo © Karine Lhémon

Respire petit, respire dans moi. Fais moi venir de tes petits doigts. Poussin, poussin, mon enfant, mon cœur, ma chatte, oui, touche-moi là, c’est ça, comme ça. Ne t’arrête pas; caresse un peu Papa. Fais le plus vite; aime tes parents. Fais leur plaisir.

C’est bien comme ça, tu es content ? Dors maintenant, mon enfant, mon cœur, ma chatte, mon amoureux aux doigts de fée, comme tes petites mains sont douces!

Là, calme-toi. Maman, Papa, répète encore en t’endormant, Papa, Maman, répète encore en t’endormant, Maman, Papa, Papa, Maman, répète encore en t’endormant, Papa, Maman, Maman, Papa…  Famille.

I :INTRO Le décor est constitué de tapis de poils acryliques superposés sur des blocs de mousse, au milieu desquels trône un divan. Une fille se tient debout, masquée d’un loup. Elle est vêtue d’une culotte et d’un soutien-gorge. Un disque argenté fendu de deux traits figure son sexe sur son slip. Les pointes de son soutien-gorge portent aussi des marques argentées. Son corps est aussi par endroits pailleté d’argent. Entre un clown maquillé et costumé; il donne son billet à Slave et baise Betty sur la moquette. Elle semble jouir et souffrir à la fois. En remerciement, elle arrache deux poils qui dépassent de son slip et les lui donne.

PROLOGUE :

Entrée du public sur une polka de cirque. Harvey déjà présent. Entrée comédien(ne)s sur « La Piscine » par The Little Rabbits. Costumes, attachés-cases. Table de conférence traversant la largeur du plateau. Deux micros sur pied aux extrémités. Disposition frontale. Ouverture des bouteilles, paquets de chips, poignées de mains, service. 

Le texte est gardé en main et lu par les protagonistes durant toute la pièce. Les didascalies lues sont intégrées au texte. Les titres sont projetés au mur. Les musiques sont envoyées par Harvey depuis un lecteur MD.

Les personnages travestis (Léa et Berta) sont vêtus comme les autres hommes en costume cravate. Seul Berta porte une perruque de femme qu’il sortira au début du spectacle de son attaché case en même temps que son hachoir et sa bouteille de Bordeaux.

Les Puritains © David Noir

Acheter le texte

Broché: 120 pages Editeur : Lulu.com (2009)
amazon.fr
Les Puritains © David Noir
Fermer le menu