Cours individuels et collectifs | Direction de jeu | Stages et ateliers

Théâtre ► Improvisation ► Performance

Iconicum | Stage pratique d'improvisations oniriques | Le Générateur | Photo © David Noir
Iconicum | Stage pratique d'improvisations oniriques | Le Générateur | Photo © David Noir

Scène Vivante | Enseignement

DE LA DOUBLE VERTU DE LA PRATIQUE DU THÉÂTRE,
OUTIL DE LA CONNAISSANCE DE SOI ET INSTRUMENT D’APAISEMENT VIS À VIS DE LA CRAINTE D'AUTRUI

J’enseigne le théâtre et plus globalement l’art de la scène, de façon régulière depuis 1998.

Ma pratique m’a amené, au contact de groupes variés et d’individualités forcément spécifiques, à, non pas appliquer un schéma identique à tous, mais à constamment inventer des exercices, mettre sur pied des méthodes et des approches adaptées à chaque contexte particulier.

En substance, je pourrais dire aujourd’hui que j’ai découvert au cours de mes années de pratique pédagogique combien les êtres humains, quels que soient leur origine, leur culture et leur parcours, ont accès à l’expression des humeurs et des sentiments qui caractérisent notre espèce. Tous les individus peuvent exprimer leurs identités multiples de façon puissante et authentique à travers le théâtre, pour peu qu’ils soient correctement guidés hors des clichés et de la tentation de la « fabrication » de sentiments factices.

Jouer, c’est toujours jouer vrai, y compris pour incarner les personnages pouvant sembler les plus éloignés du réel. Tout l’intérêt de la représentation est là : donner vie aux parts les plus fantasques, aux aspects les plus étranges de la réalité qui constituent notre psychisme et suscitent les actions qui en découlent.

Faire du théâtre c’est donc tout simplement « être » sous le regard de l’autre, à travers un habile mélange de spontanéité, de technique d’expression, d’énergie vitale et d’adresse sincère à ses contemporains.

Tout ce bagage, naturellement s’apprend, se pratique et s’éprouve comme n’importe quel « sport » de l’esprit et du corps. Les outils de bases pour y parvenir sont l’improvisation, le travail sur texte, la mise en jeu du corps et des émotions, tout au long d’un cheminement de développement individuel dont la durée varie selon les personnes.

Représenter et se représenter est une aptitude typiquement humaine qui traverse tous les arts, mais également la vie quotidienne, chacun le sait. Si l’on accepte alors d’être amené à atténuer ses résistances, à se reconnaître dans le portrait de soi qui finit toujours par se révéler à ses propres yeux, la fascination accompagne toujours la découverte des masques que la vie sociale nous impose de porter.

Dès lors, les mécanismes animaux qui nous animent ont à nouveau droit de cité et l’amusement sous sa forme la plus fine et enfantine rejaillit.

L’intelligence humaine n’est jamais aussi brillante que lorsqu’elle jouit des fruits qu’elle produit en pleine conscience de ses capacités. Humour et créativité sont alors indissociables. Ils font atteindre au sublime et à la joie d’être vivant, une fois le caractère vain de toute existence bien assimilé. L’humilité acquise par la douceur et non l’humiliation, apparaît clairement comme une des clefs de la paix entre les êtres. Ainsi forgée, elle vient à bout du verrouillage des cœurs et dégrippe la serrure de l’intérêt pour la fameuse « différence » de l’autre. La très en vogue « tolérance », devient également plus qu’un vain mot, en se trouvant soudainement confrontée à l’évidente équivalence de tous les êtres humains entre eux.

Le théâtre, comme tous les arts, révèle à celui ou celle qui le pratique, combien la vie est digne d’intérêt, à commencer par la sienne. Bien mieux qu’un rêve de réussite souvent illusoire, sa fréquentation intime rend identifiables et concrètes ses propres potentialités d’existence, puisque sur l’espace d’une scène, tout existe, tout est admis, tout est possible. En ce sens, menée avec soin et attention, l’expérience de la scène est vectrice d’une meilleure estime de soi quels que soient l’âge et l’ambition. Elle peut devenir, dans la main de celui ou celle qui souhaite en comprendre les qualités subtiles, plus qu’une simple distraction ou qu’un baume aux douleurs de notre monde, une arme pacifique pour l’appréhender et le rendre meilleur.

David Noir

Des cours ludiques pour apprendre à jouer de ses multiples identités

Scène Vivante | Prestations

It's alive !

Trouver la bonne formule
Ma pratique d’enseignant

Depuis ma première mise en scène en 1986, j’ai eu l’occasion à maintes reprises de monter des pièces à la demande de compagnies, d’interprètes ou de diverses formations d’acteurs amateurs ou professionnels en dehors de mes propres créations et de mes propres textes. 

L’improvisation libre qu’est-ce que c’est ?

À partir de presque « rien » ; du simple fait d’être, de penser, d’observer, d’entendre, de réagir, la pratique de l’improvisation libre permet d’étendre son potentiel ludique à la globalité de sa créativité. Les techniques mises en oeuvre sont abordables par toutes et tous quel que soit le niveau de connaissance de l’art de la scène.

Contact

SMS

Entretien vidéo
Ci-dessous, un entretien réalisé pour studio84.fr par Guillermo Blanco, vidéaste et formateur, suivant par ailleurs mes cours. Il me donne ici l'occasion de faire comprendre de vive voix certains aspects de ma posture vis à vis du théâtre, ainsi que les bases de mon enseignement.
Parcours de David Noir en tant qu'enseignant-metteur en scène

Depuis ma première mise en scène en 1986, j’ai eu l’occasion à maintes reprises de monter des pièces à la demande de compagnies, d’interprètes ou de diverses formations d’acteurs amateurs ou professionnels en dehors de mes propres créations et de mes propres textes. Parallèlement, j’ai été amené à mettre sur pied ou diriger plusieurs groupes de travail ou de recherche, coacher des comédien.nes et des chanteur.euses, répondre à des offres ou sollicitations émanant d’entreprises dans des cadres événementiels. Ce parcours de directeur d’acteurs et metteur en scène en tant qu’enseignant, constitue pour moi une expérience extrêmement riche et diversifiée, parfaitement complémentaire de mes préoccupations personnelles en matière de représentation scénique et d’interprétation. En voici ci-dessous le détail.

PEDAGOGIE

  • 2008/2020 CLAJE (Centre d’animation – Pôle Villot (1 an) puis Pôle Bercy – Paris XIIe) / Enseignant
  • 2001/2017 NO-NAIME Cie (Maisons-Laffitte) / Intervenant metteur en scène théâtre
  • 2006/2012 ATELIER D’IMPROVISATION ET DE RECHERCHE SCÉNIQUE (Montreuil) / Enseignant
  • 2000/2002 EMP HOFFER-LAUNAY ( Atelier théâtre pour enfants handicapés – Paris XVIIe) / Co-animateur
  • 1995/2002 Cie DU CHAT (Le Pecq) / Enseignant – metteur en scène
  • 1999/2000 ÉCOLE DE LA PROVIDENCE (Paris XVIe) / Intervenant théâtre

COACHING (individuel et collectif)

Accompagnement de chanteurs et de comédiens professionnels et amateurs depuis 2003

  • 2016/2020 SIXÈME SOLO de Serge Valletti (Interprétation : Michel Landré)
  • 2019 COUPLE OUVERT A DEUX BATTANTS de Dario Fo (Mise en scène de Marie-Claire Thooris)
  • 2019 MA VIE AVEC KURT WEILL – LOTTE LENYA (La Scène du canal – Création de Marina Boehler)
  • 2015/2016 J’AI EU LE COURAGE D’ÊTRE MOI adapté de « Sans toi papa » de Sophie Rigal Goulard (Interprétation / Conception : Anne-Marie Richard)
  • 2014 RIEN DERRIÈRE performance de Mélanie Legrand (mjc Paris-Mercœur)
  • 2010/2018 CRL10 (Espace Jemmapes – Interventions au cours de chant variétés et lyrique d’Any Tingay puis de Marina Boehler)
  • 2003 L’ANGE EST LÀ, L’OR Y EST performance conçue pour Angéla Laurier, contorsionniste et 3 musiciens (Centre Régional des Arts du Cirque de Cherbourg)

STAGES et INTERVENTIONS

  • 2017/2020 CLAJE (Centre d’animation – Pôle Bercy – Paris XIIe – Stages : « Monter La nuit des rois en 3 jours », « Penser ce qu’on dit »,  « L’énergie d’improviser »,   « Inspirations animales »,  « Dire le texte »« Jouer vrai ») / Enseignant
  • 2011/2020 SCÈNE VIVANTE – Stages : « Corps d’été », « Totalement nu », « De la vérité des hommes », « Tout doit disparaître », « Regarder ailleurs », « Performances », « Le cri, le texte et la pulsion physique », « Mélange des genres », « Improviser librement », « S’inventer une identité », « Jouer nu.e », « Epouvante« , « Freaks à l’arrache » / Enseignant
  • 2020 UNIVERSITÉ DE LILLE  (Arts du spectacle – cours d’Ariane Martinez – Stage « L’école du patient ») / Artiste intervenant
  • 2018 MPAA Broussais (Maison des Pratiques Artistiques Amateurs – Stage « Rituels imaginaires ») / Artiste intervenant
  • 2001/2017 NO-NAIME Cie (Maisons-Laffitte – Stages : « Improvisation libre », « Création de personnages »,  « Création de clowns » ) / Intervenant metteur en scène théâtre
  • 2016 UNIVERSITÉ DE GRENOBLE  (Projet CHUI – Arts du spectacle – cours d’Ariane Martinez) / Artiste intervenant
  • 2015 LE GÉNÉRATEUR (Gentilly – Stage « Iconicum »)
  • 2015 LE BAL (Intervention au collège Stéphane Mallarmé – Paris XVIIe) / Artiste intervenant
  • 2014 ÉROSPHÈRE (Stage «Outrance du désir» – Micadanses – Paris IVe) / Artiste intervenant
  • 2011 THÉÂTRE DU PEUPLE Maurice Pottecher (Bussang – FNCTA – Stage « Cadavre exquis sur le conte ») / Intervenant auteur – metteur en scène
  • 2009 LES BEAUX DIMANCHES (Montreuil – Paris – Bar le Yono – Improvisation collective « Quelque chose de Moisi ») / Enseignant
  • 2005 ESPACE LINO VENTURA (Festival «Créations d’Automne» – Torcy – direction : Mathieu Bourgasser – Stage « L’indivision et le particulier ») / Artiste intervenant
  • 1997/1998 THÉÂTRE DES SOURCES (Stage Théâtre pour adolescents Fontenay aux roses) / Co-animateur

MISES EN SCENE | DIRECTION DE JEU

  • 2019/2020 Plusieurs pièces de Georges Courteline, (Non représentées – Interruption cause confinement COVID 19 – CLAJE )
  • 2019 Labo Phèdre (Laboratoire de recherche autour de Phèdre de Racine avec Eléonore Briganti – MC2 Grenoble), Le regard du chat d’Alejandro Jornet (No-Naime Cie – Ancienne Eglise de Maisons-Laffitte / MPAA Broussais)
  • 2018/2019 Scènes classiques et contemporaines, scènes du répertoire (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2017/2018 La Paix d’Aristophane (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2016/2017 Grand-Guignol, plusieurs pièces en 1 acte de ce répertoire (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2015/2016 Montage autour de l’œuvre de Noëlle Renaude (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2014/2015 5 pièces courtes d’Eugène Labiche (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2014 La Nuit des Rats d’après «La nuit des rois» de W. Shakespeare (No-Naime Cie – Ancienne Eglise de Maisons-Laffitte)
  • 2013/2014 Le Suicidé de Nikolaï Erdman, Yakich et Poupatchée d’Hanokh Levin (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2013 Divine Moi Mr You création de la No-Naime Cie à partir d’improvisations (Maisons-Laffitte / Le Mesnil – Le -Roi)
  • 2012/2013 Scènes classiques et contemporaines, scènes du répertoire (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2011/2012 Tant d’espace entre nos baisers de Joël Dragutin, Comme dans du verre brisé d’Agnès Marietta (Montages de textes – CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2010/2011 Lysistrata d’Aristophane, Les larmes de l’aveugle de René de Obaldia (CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2009/2010 Le concile d’amour de Oskar Panizza (No-Naime Cie – Maisons-Laffitte / CLAJE – Théâtre Montgallet – Paris XIIe)
  • 2009 Tres Concert de Miguel- Ange (Théâtre de Saint-Maur), Hantés de Sophie Renauld (No Naime Cie – Ancienne Eglise de Maisons-Laffitte)
  • 2008 La maison de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca (No-Naime Cie – Ancienne Eglise de Maisons-Laffitte)
  • 2007 Des monstres & des hommes création de la No Naime Cie – Montage de textes (Salle Malesherbes de Maisons-Laffitte)
  • 2005 Kamédur (X) création de Nadège Prugnard (Théâtre de la Digue – Toulouse / La Comédie – Scène Nationale de Clermont-Ferrand)
  • 2002/2004 Don Juan revient de guerre de Ödön von Horváth, Opérette de Witold Gombrowicz (No-Naime Cie – Salle Malesherbes – Maisons-Laffitte / Centre Louis Jouvet – Bonnières-sur-Seine)
  • 1997/2000 Les parents terribles de Jean Cocteau, La leçon de Eugène Ionesco, L’assemblée des femmes de Robert Merle, Le chat qui s’en va tout seul d’après Rudyard Kipling (Cie du Chat – Théâtre Jean Vilar – Marly Le Roi)
  • 1995 Caroline Caroline Spectacle musical de Miguel-Ange Sarmiento sur des chansons de Vincent Scotto (Aktéon Théâtre / Théâtre des 2 ânes – Paris)

THÉÂTRE EN ENTREPRISE

  • 2011 EDENRED-FRANCE (Malakoff) / Préparation événement théâtre en interne

  • 2005 CAISSE D’ÉPARGNE / Préparation événement cirque en interne

Partager cette page