Partager cette page

Les animaux décousus

Long métrage vidéo | 1992 | Durée: 96'

David Noir | Les animaux décousus | Capture d'écran
David Noir | Les animaux décousus | Capture d'écran

Une ode à l’exhibition sous la forme d’un parcours initiatique. D’abord l’univers fantasmatique d’un homme soumis à son sexe, puis l’évolution de son désir de chair vers le cannibalisme. Enfin, son voyage vers la mort, sa renaissance et la libre expression de sa nudité.

'); if ('' === 'yes') { var bgoverlay = '//535116-1708201-raikfcquaxqncofqfm.stackpathdns.com/wp-content/plugins/addon-elements-for-elementor-page-builder//assets/lib/vegas/overlays/00.png'; } else { if ('08') { var bgoverlay = '//535116-1708201-raikfcquaxqncofqfm.stackpathdns.com/wp-content/plugins/addon-elements-for-elementor-page-builder/assets/lib/vegas/overlays/08.png'; } else { var bgoverlay = '//535116-1708201-raikfcquaxqncofqfm.stackpathdns.com/wp-content/plugins/addon-elements-for-elementor-page-builder/assets/lib/vegas/overlays/00.png'; } } jQuery(".elementor-element-844d2bc").children('.eae-section-bs').children('.eae-section-bs-inner').vegas({ slides: [{"src":"https:\/\/davidnoir.fr\/wp-content\/uploads\/2019\/08\/David_Noir_Animaux_decousus_fond.jpg"}], transition: 'slideUp', animation: 'kenburnsRight', overlay: bgoverlay, cover: true, delay: 5000, timer: true }); if ('' === 'yes') { jQuery(".elementor-element-844d2bc").children('.eae-section-bs').children('.eae-section-bs-inner').children('.vegas-overlay').css('background-image', ''); } });

L’histoire d’un homme. Souvent il se masturbe. Parfois il tue un peu.

Les animaux décousus | Extraits
Voici la présentation du film destinée au public et rédigée à l'époque de sa première diffusion, à une période où je ne m'appelais pas encore David Noir. Transformation qui se produirait bientôt à l'issue de cette réalisation comme si cette introspection filmique avait préparé le terrain à ce changement d'identité et servi de déclencheur.

LES ANIMAUX DÉCOUSUS

Long métrage vidéo de 97 minutes réalisé par Louis Cézanne entre 1989 et 1992, et présenté cette même année durant trois soirs aux E.P.E.(Paris 11ème) en simultanéité sur huit moniteurs Sony Trinitron. Il existe une réduction à 32 ‘ du même film, intitulée « Luc ».

Cette vidéo est à la fois le fruit d’un désir et d’une recherche: désir d’analyser mon désir et, plus largement, celui de mes congénères ; recherche d’un nouveau type de narration au travers du psychisme et de l’univers fantasmatique du héros.

L’histoire, simple, met en scène un psychopathe qui n’arrivant pas à avoir de l’amour, tue ses partenaires pour exprimer la violence de sa frustration. A la suite d’une dernière agression où il est lui-même blessé, il décide de se donner la mort, et entreprend le magnifique voyage à rebours jusqu’à son état fœtale, sa mémoire originelle, et son essence divine. Son nom est Luc, comme « cul » à l’envers, et le guide de son cheminement, tant temporel que dans l’au-delà est son sexe, en l’occurrence le mien puisque j ‘interprète Luc.

Cet « être » de chair érectile est le personnage principal du film comme un animal préexistant à notre conscience et – la fiction aidant – à notre présence même. Le moteur de cette réalisation est au départ mon simple désir d’exhibition comme mode de communication; c’est pourquoi il s’agit d’une fiction non dialoguée, mais excessivement sonore, pleine de chansons, de râles et de souffles. Cette dimension est restée comme énergie de base issue de mon désir brut puis s’est enveloppée d’un tissage narratif que j ‘espère très propre à la vidéo, non pour revendiquer un exercice de style mais parce que seule la vidéo était capable au jour le jour, grâce à son maniement facile, son immédiate disponibilité, son coût faible privilégiant l’imaginaire, et son contrôle immédiat sur moniteur, de rendre l’évolution aussi délicate d’un sujet comme le désir.

Le scénario de ce film a donc été mon corps et mon mental et non le fruit de simples élucubrations de mon intellect. Je l’espère interactif avec vos corps et vos psychismes autant que la pornographie, le merveilleux, le sacré et l’horreur nous touchent et nous parlent à différentes périodes de notre vie.

« Les Animaux Décousus » a été réalisé et monté entièrement en vidéo 8.

Les animaux décousus | version intégrale | 1992 | Durée: 97'

1er long métrage vidéo de fiction expérimentale réalisé par David Noir

Ma pornographie

Mon espace mental prodigieux