Les Parques d’attraction | L’attraction passionnée
Lachesis, la Réparatrice | L'attraction passionnée | Photo © David Noir

Les Parques d’attraction | L’attraction passionnée

"Les Parques d'attraction" de David Noir au Générateur | L'attraction passionnée | Photo © Karine Lhémon

Suivez le fil ...

Les Parques d'attraction | Jour 3

Orientation des improvisations, choix des textes : libres associations, tentatives d’harmonies, attirances instinctives, essais 

Tiens, te revoilà ! De nos neurones à nos peaux, il n’y a qu’un pas. C’est comme dans le métro parfois. Tu crois qu’on peut faire l’amour avec un peu d’art et juste ce frisson là ?

Les professionnels du jeu ont perdu la main sur l’enfance

Ce ne sont pas d’avantage les comédiens.nes de théâtre ou de cinéma qui conservent en eux la faculté régénérante de s’oublier à travers ces identités brutes et immédiates. Tâcherons ou business wo.men, les acteurs.trices professionnels.les sont aussi dégradés.es que quiconque de ce point de vue. Jouer pour de vrai une fois grandi, semble être l’apanage des seules activités sportives, sexuelles ou guerrières. Pour le reste, ce qui concernerait une possible (ré)incarnation de notre enfance, naturellement sauvage et ingérable, est systématiquement relégué comme un résidu toxique au fin fond de nos corps matures et entravés.

"Les Parques d'attraction" au Générateur | Photo © Sofi Hemon
"Les Parques d'attraction" au Générateur | Photo © Sofi Hemon