Les Parques d’attraction | Le manège des réalités
Clotho, la Fileuse | Le manège des réalités | Photo © David Noir

Les Parques d’attraction | Le manège des réalités

"Les Parques d'attraction" de David Noir au Générateur | Le manège des réalités | Photo © Karine Lhémon

Suivez le fil ...

Les Parques d'attraction | Jour 1

Orientation des improvisations, choix des textes : tentation des possibles, réalisations impossibles, fantasmes contre densité du réel, fracas

1ère rencontre – Pas encore premier baiser. On est là pour se mettre en friction. Viens te promener dans mon cerveau ; on verra bien si ça te plaît. 

L’enfance, c’est connu, peut être confisquée avec les meilleures intentions du monde et le plus souvent, avec pas d’intention du tout. Une bonne raison pour en récupérer un peu.

Eh oui, pas besoin de s’être planqué durant dix ans entre deux molécules de la mousse du divan d’un psy pour se douter de ce qui est le plus répandu au sein de ces chers foyers et parmi les traumas de nos petites enfances. Aucun plan, aucune vue de ce que doit être une mission parentale – on n’ose pas dire pédagogique – d’accompagnement dans la famille Lambda, surtout quand elle se croit Alpha! On fait des gosses et basta. Ben voyons ! C’est la nature, n’est-ce pas, le plan divin … ou ce qu’on veut ; il faut bien mettre des mots sur la vanité et la faiblesse pour justifier l’inconsistance de sa vie au nom de l’union sacrée du dit foyer.

Bref, on ne va pas refaire l’histoire, son histoire ; moi d’autant plus qui l’ai déjà ressassée, jouée, écrite, malaxée en long, en large, en travers.

Pourquoi aborder à nouveau ces rivages alors ? Non par regret, mais pour bâtir ce qui reste à dire une fois qu’on a achevé le constat et laisser entrer : l’imprévu. C’est ici que ça vous concerne, peut-être.

Visiter la chambre de l’enfance comme un pays dévasté, encore dans la résonance du chaos ; arpenter ses rues pompéiennes pour voir ce qu’il en reste.

Faisons cataclysme commun, croisons nos errances ; ça nous servira toujours d’archéologie des civilisations, histoire de dire qu’on aura fait un segment du chemin ensemble lors d’un bel exode.

Est-on prédestiné à la solitude intérieure ? Grand champ d’expérimentation personnel de chacun ; y a de quoi se balader et s’y entrapercevoir.

"Les Parques d'attraction" au Générateur | Photo © Sofi Hemon
"Les Parques d'attraction" au Générateur | Photo © Sofi Hemon